Qu'est-ce que la décarboxylation du cannabis, comment la réaliser et pourquoi?

Qu'est-ce que la décarboxylation du cannabis, comment la réaliser et pourquoi?


Si vous avez la chance d'obtenir du cannabis frais contenant "environ 20% de THC", vous serez peut-être surpris de savoir ce que cela signifie réellement. Le cannabis contiendra 18-19% de THCA environ et autour de 1% de THC. Au niveau chimique, le THCA est légèrement différent du THC et il ne vous procurera aucun high.
 
Si vous mangez quelques grammes de weed fraîche, vous ne ressentirez aucun effet psychoactif car elle contiendra très peu de THC et beaucoup de THCA. Mais si vous fumez votre weed, la chaleur du vapo (ou du joint) transformera instantanément le THCA en THC et vous procurera un high puissant!

La décarboxylation du cannabis est le nom donné au processus de transformation de la forme acide connue sous le nom de "THCA" en forme psychoactive connue sous le nom de THC. Ce processus est essentiel si vous envisagez de fabriquer des edibles (produits comestibles au cannabis) tels que le beurre de cannabis ou l'huile de cannabis et d'en tirer tous les avantages psychoactifs et médicinaux. De nombreux cannabinoïdes autres que le THC subissent une décarboxylation lorsqu'ils sont chauffés.

Sommaire:
Définition simple de la décarboxylation du cannabis
Comment fonctionne la décarboxylation du cannabis?
Calculer la teneur totale en THC à partir des valeurs de THCA et de THC
Tableau de température de décarboxylation du cannabis
Machines de décarboxylation du cannabis ou méthodes DIY (do it yourself)
Conseils et recommandations pour la décarboxylation du cannabis
Comprendre pourquoi décarboxyler le cannabis

Définition simple de la décarboxylation du cannabis

Qu'arrive-t-il exactement à votre cannabis pendant la décarboxylation? Sous leur forme acide, le THC et de nombreux autres cannabinoïdes ont un groupe "carboxyle" lié à la molécule.

C'est grâce à cela que la biochimie de la plante crée les cannabinoïdes. Le groupe carboxyle du THCA, du CBDA et d'autres cannabinoïdes est composé d'un atome de carbone, de deux atomes d'oxygène et d'un atome d'hydrogène. On parle parfois de groupe acide carboxylique.

Au cours de la décarboxylation (qui se produit naturellement et lentement avec le temps ou rapidement avec la chaleur), les cannabinoïdes acides tels que le THCA et le CBDA perdent un atome de carbone et deux atomes d'oxygène. Les atomes de carbone et les deux atomes d'oxygène créent du CO2 (dioxyde de carbone). Lors de la décarboxylation du cannabis, le CO2 est libéré et des composés tels que le THC, le CBD et d'autres cannabinoïdes sont formés.

Comment fonctionne la décarboxylation du cannabis?

Au fil du temps, les acides cannabinoïdes tels que le THCA et le CBDA se transforment lentement en THC et en CBD. Il s'agit d'un processus lent et la grande majorité des cannabinoïdes sont présents dans le cannabis frais (ou même dans le cannabis séché durant deux mois) sous forme acide.

La plupart de ceux qui fument ou vapotent le cannabis ne sont pas conscients que la chaleur dégagée par un vaporisateur/joint décarboxyle les cannabinoïdes. Pourtant, sans décarboxylation, ils ne ressentiraient aucun high. La chaleur dégagée par le bout brûlant d'un joint décarboxyle instantanément les cannabinoïdes, tout comme la chaleur d'un vaporisateur.

En revanche, ceux qui fabriquent des edibles (produits comestibles au cannabis) doivent comprendre la décarboxylation du cannabis plus en détail afin d’obtenir une puissance maximale.

Si vous prévoyez de décarboxyler votre cannabis pour concocter des edibles, il vous faudra utiliser une méthode de décarboxylation qui soit très flexible et facile à contrôler. L'une des méthodes les plus courantes pour décarboxyler le cannabis est de le broyer (pour permettre un chauffage uniforme) et de le placer sur une plaque de cuisson dans votre four pendant environ 35-40 minutes à 130ºC/230ºF s’il s’agit d’une weed séchée et affinée.

Si elle est fraîchement récoltée, votre weed contiendra plus d'eau et cela nécessitera plus d'une heure de cuisson. Si la chaleur est trop importante, cela dégradera la qualité de votre cannabis et causera également une perte des composés aromatiques terpéniques qui s'évaporeront à des températures élevées. À l’inverse, si la chaleur est insuffisante, la weed ne sera pas entièrement décarboxylée.

Principaux avantages de la décarboxylation du cannabis:

● La décarboxylation de votre weed vous permet de créer la forme psychoactive des cannabinoïdes comme par exemple le THC. Cela vous permet de profiter de leurs bienfaits pour un usage récréatif ou médical.

● La chaleur du processus de décarboxylation de la weed permet de détruire toute la moisissure qui pourrait être présente dans vos têtes.

● La décarboxylation de votre weed permet également de convertir le CBDA en CBD. Le CBDA peut présenter des bienfaits intéressants, mais la plupart des gens connaissent mieux le CBD et préfèrent privilégier le CBD plutôt que le CBDA dans la fabrication de leurs edibles.

Calculer la teneur totale en THC à partir des valeurs de THCA et de THC

Ne soyez pas inquiet si la section suivante vous semble compliquée. Si la science vous intéresse, vous voudrez peut-être connaître la teneur totale en THC (THC + THCA) de votre weed après décarboxylation complète. Rappelez-vous que chaque cannabinoïde peut être présent sous une forme acide, par exemple le THCA ou le CBDA, ou sous une forme non acide (neutre), par exemple le THC ou le CBD.

La formule suivante vous aidera à associer les deux valeurs. La teneur combinée de la forme acide + forme neutre d’un cannabinoïde est connue sous le nom de TOTAL%. Très souvent, c’est ce TOTAL% qui intéresse le plus les autorités. Pour calculer le TOTAL% du THC et du THCA, la formule est la suivante :

TOTAL% = THC + (0,877 x THCA)

Ainsi, une plante de cannabis fraîchement récoltée contenant 1% de THC et 19% de THCA contient:

THC TOTAL% = 1% + (0,877 x 19%) = 17,6%

Cela pourrait vous surprendre si vous pensiez que logiquement 1% de THC + 19% de THCA produiraient 20% de THC. La raison de cet écart vient du fait que pendant la décarboxylation du cannabis, du CO2 est rejeté, ce qui affecte la valeur du TOTAL%. Pour le CBD, le calcul est exactement le même. Le facteur de multiplication de 0,877 est très légèrement modifié et devient 0,878.

Cannabis buds before and after decarboxylation

Tableau de température de décarboxylation du cannabis

Lorsque le cannabis est chauffé dans un four réglé à environ 100-130ºC, la décarboxylation est un processus graduel qui se produit lentement sur toute une période de temps, plutôt qu'en un instant. De nombreuses études ont été réalisées sur la décarboxylation du cannabis à différentes températures, mais elles montrent toutes la même tendance générale. À une température donnée, plus on chauffe longtemps les acides cannabinoïdes, plus le pourcentage de décarboxylation est élevé.

Le graphique de décarboxylation, ci-dessous, montre ce qui se passe à une température de 104ºC (220ºF) pendant une durée de 4 heures sur différents cannabinoïdes. Afin de faciliter la compréhension du graphique, regardez d'abord la barre verte qui représente le THCA. Au départ, la barre est haute, ce qui indique des taux élevés de THCA. Mais après 240 minutes, il ne reste pratiquement plus de THCA.

Ensuite, regardez aussi la barre rouge, qui représente les taux de THC. Elle est basse au départ, mais après 240 minutes à 104ºC, les taux de THC ont atteint leur maximum. Notez qu'à une température plus élevée, par exemple 130ºC (266ºF), le temps nécessaire à la décarboxylation sera encore réduit.

Pour décarboxyler le cannabis à une température d'environ 104ºC (220ºF), vous pouvez broyer votre weed et la placer dans un four. Vous pouvez aussi la placer sous vide dans un sachet en plastique dans un bain d'eau bouillante. Les sachets sous vide s'achètent facilement et sont très appréciés des chefs en cuisine qui trouvent que cette méthode permet d’obtenir une superbe cuisson uniforme.

Cannabis decarboxylation temperature and time chart

Machines de décarboxylation du cannabis ou méthodes DIY (do it yourself)

Les laboratoires professionnels d'extraction de cannabis et les producteurs d’edibles ont besoin de décarboxyler le cannabis à grande échelle. Cette opération de grande ampleur justifie l'achat d'appareils industriels pour chauffer le cannabis autour de 100-130ºC. Ils utilisent souvent des fours industriels (de grande taille) et le cannabis moulu est étalé sur de grands plateaux.

Cannabis decarboxylation oven method

Les cultivateurs à domicile estiment souvent que leur propre four est un moyen facile de décarboxyler le cannabis. Il doit être broyé afin de s'assurer qu'il soit chauffé uniformément. Si vous avez un four à chaleur tournante, vous pouvez recouvrir la weed d'une feuille d'aluminium. Cela empêchera l'herbe d’être soufflée par la ventilation et de se répandre à l'intérieur de votre four.

Sachez qu'un arôme de cannabis se dégagera pendant le processus de décarboxylation. Une autre méthode populaire de décarboxylation de la weed consiste à utiliser des sachets de cuisine sous vide.

Conseils et recommandations pour la décarboxylation du cannabis

Si vous cuisinez, que vous faites de la pâtisserie ou que vous extrayez de l'huile à partir des têtes de cannabis (ou des restes), la décarboxylation sera une étape importante si vous souhaitez obtenir les avantages des formes actives (et non acides) du THC et du CBD.

Si vous ne faites que vaper ou fumer du cannabis, il n'est pas nécessaire d'envisager la décarboxylation du cannabis. En effet, la chaleur intense dégagée par l'extrémité de votre joint (ou la chaleur de votre vape) décarboxyle instantanément votre cannabis. Les conseils suivants peuvent vous aider à optimiser votre propre méthode de décarboxylation du cannabis.

Contrôle de la température

Le graphique ci-dessus montre le temps nécessaire à la conversion des cannabinoïdes acides (THCA et CBDA, etc.) en leurs formes non acides (THC et CBD) à 104ºC/220ºF. Sachez que la vitesse de la réaction chimique double approximativement à chaque fois que la température augmente de 10ºC.

Ainsi, si vous décidez de décarboxyler votre weed à 114ºC au lieu de 104ºC, vous pouvez diviser environ par deux le temps nécessaire indiqué sur le graphique. Si vous augmentez la température de décarboxylation de votre cannabis de 10ºC supplémentaires pour atteindre 124ºC, vous pourrez à nouveau réduire de moitié le temps requis.

N'oubliez pas que les têtes fraîches d'une plante cultivée récemment contiennent une grande majorité de cannabinoïdes sous leur forme acide. Vous pourrez ingurgiter plusieurs grammes de têtes fraîches sans ressentir d'effets psychoactifs.

Taille des fleurs avant la décarburation

Vous n'êtes pas obligé de broyer vos têtes avant de les chauffer et de les décarboxyler, bien que cela soit recommandé. Certains cultivateurs à échelle industrielle chauffent les têtes non broyées (et les restes) dans de grands fours et les chauffent un peu plus longtemps car ils tiennent compte du fait qu'il s'agit de têtes entières. Mais la plupart des cultivateurs qui décarboxylent le cannabis à domicile préfèrent souvent faire en sorte que les choses soient aussi simples et rapides que possible. Une fois qu'ils ont trouvé le système qui fonctionne pour eux, ils s'y tiennent. Sachez que votre four ne peut pas forcément être précisément calibré à la température affichée. Vous devrez donc peut-être faire quelques essais.

Broyer ou ne pas broyer les têtes avant la décarboxylation

La plupart des cultivateurs qui fabriquent des edibles faits maison estiment que broyer les têtes de cannabis permet une décarboxylation plus uniforme et plus efficace. Afin de rendre le processus de décarboxylation de la marijuana aussi régulier que possible, il est logique de broyer les têtes de cannabis en une poudre uniforme avant la décarboxylation. Cela permet de s'assurer que la chaleur puisse agir sur toutes les têtes de manière uniforme, ce qui vous donnera une efficacité et une qualité maximales.

Big cannabis buds vs grinded buds before decarboxylation

Gérer l'odeur de la décarboxylation

À moins que vous ne disposiez d'un four d'extraction professionnel, il n'est pas facile de gérer l'odeur de la décarboxylation. Certains cultivateurs attendent que la météo soit particulièrement venteuse, car cela favorise la dispersion naturelle des arômes du cannabis.

Une autre option consiste à envisager la méthode du sachet en plastique scellé sous-vide. Comme le sachet est scellé, cela minimise les odeurs lors de la décarboxylation du cannabis.

D'autres options incluent l'utilisation d'un ventilateur d'extraction pour purifier l'air de la pièce dans laquelle se trouve votre four. Certains produits peuvent masquer l'odeur du cannabis, comme le gel ONA. D'autres cultivateurs essaieront de masquer l'arôme du cannabis en décarboxylant leur weed au milieu de la nuit (lorsque les voisins sont endormis) ou bien ils utiliseront différentes huiles aromatiques naturelles pour essayer de masquer l'odeur.

Stocker les têtes de cannabis décarboxylées

Une fois que vous avez décarboxylé vos têtes de cannabis, vous pouvez les stocker de manière habituelle. La plupart des cultivateurs les placent dans des bocaux et éventuellement dans une chambre froide, comme un réfrigérateur ou un congélateur. Cela permet d’en préserver la puissance et, par exemple, de ralentir la décomposition naturelle du THC en CBN.

Estimation de la puissance finale du cannabis décarboxylé

Sans avoir accès à des analyses de laboratoires professionnels, il est difficile d'évaluer la puissance de votre cannabis décarboxylé. Cela dépend en grande partie des conditions de culture, de l'expérience du cultivateur et de la qualité des graines de cannabis d'origine.

Même le meilleur cultivateur du monde ne pourra pas obtenir des taux de THC supérieurs à 20% à partir de graines de cannabis de mauvaise qualité.

Si vous voulez connaître le taux de THC potentiel de vos graines de cannabis à autofloraison (ou graines de cannabis féminisées), faites une recherche en utilisant différents filtres dans la collection de graines de cannabis Dutch Passion. Vous pouvez acheter des graines de cannabis contenant moins de 1% de THC ou des graines de notre collection de graines de cannabis extrêmement riches en THC (plus de 20%-25% de THC).

Comprendre pourquoi décarboxyler le cannabis

De nombreux consommateurs qui ne font que fumer ou vaper du cannabis ignorent que le high provient de la chaleur du joint/vaporisateur qui décarboxyle les acides cannabinoïdes et les convertit en leur forme active. Mais tous les fabricants de concentrés, d’huiles ou d’extraits de cannabis pour la préparation d’edibles doivent bien connaître le processus scientifique de la décarboxylation du cannabis.

Ce n'est pas si compliqué. La manière la plus simple consiste à placer un plateau de têtes broyées sur une plaque dans le four pendant une heure à environ 130ºC (266ºF). La méthode du bain-marie sous vide est également souvent employée. Amusez-vous à décarboxyler votre propre cannabis pour en faire des edibles et bonne chance à vous!

Qu'est-ce que la décarboxylation du cannabis, comment la réaliser et pourquoi?
Juillet 28th 2021
Catégories : Produits au cannabis

laisser un commentaire