Pourquoi mon autofloraison est-elle si petite ?

Pourquoi mon autofloraison est-elle si petite ?

Les graines de cannabis à autofloraison sont devenues une part essentielle de la culture à domicile. Elles représentent la manière la plus rapide de cultiver du cannabis. La plupart des variétés à autofloraison se développent de la graine à la récolte en 75 jours environ. Elles sont également très faciles à cultiver. En intérieur, elles se développent sous 20 heures de lumière quotidienne.

Les autofloraisons sont également puissantes, d’aussi bonne qualité que les meilleures variétés féminisées. Mais pourquoi restent-elles parfois petites, semblables à des "plantes naines" ? Cela vient-il toujours de la mauvaise qualité des graines ? Ou existe-t-il des techniques et astuces professionnelles pour obtenir le meilleur de vos graines à autofloraison ? Lisez ce qui suit pour obtenir des conseils d'experts.

Sommaire :
Quelle est la taille moyenne et la taille maximum des variétés à autofloraison ?
Quelles sont les principales raisons pour lesquelles votre autofloraison reste petite ?
L'importance d'optimiser les conditions de germination des graines à autofloraison
Autres facteurs importants à prendre en compte pour la culture des autofloraisons
Quelles sont les graines à autofloraison ayant les meilleurs rendements ?
Comment obtenir les meilleurs résultats avec vos graines à autofloraison

Quelle est la taille moyenne et la taille maximum des variétés à autofloraison ?

Dutch Passion autoflowers

Quelle taille maximum peut atteindre une autofloraison et quelle est sa taille moyenne ? La plupart des autofloraisons atteignent 50 à 100 cm de hauteur environ. La taille finale des autofloraisons dépend des génétiques utilisées et de vos conditions de culture.

Les graines sativa à autofloraison peuvent avoir un peu plus de ”stretch” que les indica. Elles peuvent également nécessiter quelques semaines de plus pour arriver à maturité par rapport aux variétés indica. Elles peuvent donc devenir des plantes légèrement plus grandes que les indica qui seront plus compactes. Les plus grandes autofloraisons auront donc tendance à être des variétés à dominance sativa et pourront atteindre 1,25 à 1,75 m de haut.

Comme les autofloraisons ont tendance à être un peu plus petites que les variétés à photopériode, de nombreux cultivateurs conseillent l’utilisation de chambres de culture légèrement plus petites. La dimension de votre chambre de culture pour les variétés à autofloraison peut donc être plus petite. Vous pourrez probablement cultiver vos graines à autofloraison dans des chambres de culture qui ne font que 1,5 m de haut.

Quelles sont les principales raisons pour lesquelles votre autofloraison reste petite ?

Small autoflowers

Il se peut que vous n’ayez pas eu de chance et que vous soyez simplement tombé sur un phénotype petit et trapu. Ne désespérez pas, beaucoup d'entre eux produiront malgré tout des têtes fermes et puissantes. Vous pouvez également avoir rencontré un problème lors de votre culture qui aurait retardé la croissance de votre plante de manière irréversible. De nombreuses raisons pourraient expliquer pourquoi votre autofloraison est restée petite.

Si les conditions environnementales (nutriments, pH, éclairage, arrosage excessif, etc.) en sont la cause, sachez que les autofloraisons n'ont qu'un temps limité pour se remettre de n’importe quel problème. En effet, avec leur cycle de croissance traditionnel de 75 jours, cela laisse peu de temps pour rétablir et corriger les problèmes si les choses tournent mal.

Vous pouvez aussi n’avoir tout simplement pas eu de chance concernant votre choix de graine à autofloraison. La plupart des meilleurs fournisseurs de graines à autofloraison utilisent des génétiques fiables, ainsi que des techniques de sélection ayant fait leurs preuves au fil des années. Mais il existe encore des banques de graines peu fiables produisant souvent des graines de moins bonne qualité. Elles utilisent des mauvaises génétiques ayant plus de chances de produire des plantes naines. Nous vous conseillons de sélectionner les meilleures graines à autofloraison parmi celles qui ont fait leurs preuves, et qui ont par exemple remporté une ou deux Cannabis Cup.

La période de croissance / végétative des plantes à autofloraison est plus courte que celle des plantes à photopériode

Auto Blackberry Kush

Comme les graines à autofloraison ont généralement un cycle de croissance fixe de 75 jours environ, cela offre moins de temps pour gérer les difficultés. Souvent, une autofloraison commence sa floraison environ un mois après la germination. Les variétés de graines à autofloraison telles que l'Auto Blueberry et l'Auto Blackberry Kush peuvent être prêtes à être récoltées en seulement 8 à 9 semaines après la germination. Avec un cycle de vie aussi rapide, une autofloraison a peu de temps pour se remettre d’éventuels problèmes de croissance ou de problèmes environnementaux durant les premières semaines de croissance végétative.

Si les températures sont basses en début de culture, vous risquez de diminuer définitivement le potentiel de croissance de votre plante. De même, si vous avez de sérieux problèmes de nutrition, un arrosage excessif, un mauvais éclairage, etc., vos plantes à autofloraison pourraient subir un retard de croissance irréversible.

En revanche, les plantes à photopériode ont des génétiques leur permettant de rester en conditions de croissance végétative aussi longtemps que vous leur fournirez de longues heures de lumière quotidienne (18 heures et plus). Ainsi, si vos plantes à photopériode vous semblent un peu petites, vous n’aurez qu’à les laisser quelques semaines supplémentaires en conditions de croissance végétative.

À ce sujet :
Top 5 des graines de cannabis à croissance rapide

Comment bien démarrer votre culture à autofloraison ?

Une bonne planification est la clé du succès pour la culture de graines à autofloraison. Choisir les meilleures graines à autofloraison et les combiner avec des conditions de culture optimales sera le meilleur point de départ. Si vous n'avez jamais cultivé de graines à autofloraison, effectuez vos recherches avec soin. Le temps passé à planifier votre prochaine culture sera très utile pour la suite.

À ce sujet :
Comment cultiver des graines à autofloraison (en anglais)
La collection complète de graines à autofloraison Dutch Passion

Les cultivateurs de graines à autofloraison expérimentés utiliseront un milieu de culture ayant déjà fait ses preuves, généralement léger et aéré. Ils utilisent souvent des pots tels que des airpots ou des sacs en géotextile. Ceux-ci permettent une meilleure oxygénation des racines. N'oubliez pas que des racines de cannabis saines donnent une plante de cannabis saine.

À ce sujet :
Les racines du cannabis. Des racines saines pour des plantes de cannabis saines

Le bon cultivateur de graines à autofloraison comprendra aussi très bien l'importance d'optimiser les conditions de sa chambre de culture. Il est essentiel d'éviter les variations de température et d'humidité et de maintenir votre plante à autofloraison dans des conditions environnementales stables. L'une des règles les plus importantes est d'éviter la surnutrition et la sous-nutrition. Si vous parvenez à maintenir des conditions de culture stables et optimisées et si vous les combinez avec de bonnes variétés de cannabis, vous devriez obtenir une excellente récolte !

À ce sujet :
Optimiser les conditions de votre chambre de culture (en anglais)

Les racines de votre autofloraison sont « root-bound » (pas assez d'espace racinaire)

Root bound autoflower

Si les racines de votre autofloraison sont « root bound » (emmêlées en français), cela signifie que les racines n’ont pas eu assez d’espace pour se développer. Lorsque les mottes de racines sont trop emmêlées, cela peut entraîner une importante diminution de la taille finale de votre autofloraison. Dans les pires cas, les racines ne peuvent pas se développer correctement et cela stoppe définitivement la croissance de l'autofloraison.

De quelle taille de pots les plantes à autofloraison ont-elles besoin ? Le problème couramment rencontré qui réduit la taille des autofloraisons est le manque d'espace pour les racines. Un développement racinaire incomplet réduit la hauteur de l’autofloraison ainsi que sa taille générale. L’autofloraison sera plus grande lorsque le système racinaire du cannabis pourra se développer facilement dans un environnement léger et aéré, avec une bonne nutrition et une bonne oxygénation. De nombreux cultivateurs de cannabis aiment utiliser des pots d'environ 15 à 20 litres en intérieur. Sachez que si vous utilisez un petit pot, comme par exemple de 3 litres, la taille moyenne de l'autofloraison peut être réduite, et elle ne pourra peut-être pas atteindre plus de 30 cm.

En plus de veiller à ce que vous ne souffriez pas d'une autofloraison « root-boud », vous devez également prévoir un espace suffisant autour de votre plante. De quel espace a besoin une autofloraison ? Essayez de laisser suffisamment d'espace pour que les fleurs latérales ne se touchent pas et ne se fassent pas d’ombre. En plus de laisser aux plantes l'espace nécessaire pour se développer, cela permet d’éviter qu’elles ne se fassent de l’ombre entre elles.

L'importance d'optimiser les conditions de germination des graines à autofloraison

Le processus de culture des variétés à autofloraison commence par la germination des graines. Il existe différentes méthodes pour la germination des graines de cannabis.

À ce sujet:
Les meilleures méthodes de germination du cannabis

Certaines des méthodes les plus courantes de germination des graines de cannabis ne présentent pas forcément la plus grande flexibilité. Les tablettes de Jiffy, par exemple, peuvent causer des problèmes à certains cultivateurs si elles sont trempées plutôt qu'humides. Si vos graines de cannabis sont trop mouillées lors de la germination, les racines ne pourront pas se développer correctement. Dans le pire des cas, si l’environnement de germination des graines est trop mouillé, les racine de cannabis ne survivront pas ou seront gravement altérées. Un environnement humide, et non pas trempé, est essentiel pendant la phase de germination des graines de cannabis et pour la croissance ultérieure de la plante.

Une fois que vos graines de cannabis ont germé, vous devez vous assurer que leur pot offrira les meilleures conditions de culture, de nutrition et d'oxygénation. Si vous y parvenez, votre plante de cannabis aura les meilleures chances d'atteindre son plein potentiel génétique. Cela permettra à votre plante à autofloraison d'atteindre une bonne taille, et de ne pas être trop petite avec un faible rendement.

De nombreux cultivateurs utilisant du terreau, estiment qu’un hygromètre (tel que l'hygromètre Blumat) est un excellent moyen de mesurer avec précision le taux d’humidité de la terre et de savoir quand celle-ci est trop sèche ou trop humide.

Quelle est la meilleure taille de pot pour une plante à autofloraison ?

Auto Mazar in a large pot

Les autofloraisons ont besoin d’un grand milieu de culture dès le début de leur cycle de vie afin d'atteindre leur plein potentiel. Quelle est donc la taille de pot la mieux adaptée pour les autofloraisons ? Pour une culture en extérieur, nous recommandons un pot d'une contenance minimum de 20L (les variétés XXL ont idéalement besoin de 30L). Pour les cultures en intérieur, des pots de 15 à 20 litres environ sont généralement suffisants. Les airpots et les sacs en géotextile (ou similaires) sont parfaitement adaptés. Ceux qui utilisent des systèmes de culture hydroponique comme la ”Deep Water Culture” (culture en eau profonde) obtiennent souvent les plus grandes plantes à autofloraison en hauteur et en largeur.

Il est recommandé de faire germer les graines à autofloraison dans leur pot final, ou bien de les transférer immédiatement après la germination. Le fait de garder trop longtemps les autofloraisons dans de petits pots aura toujours les mêmes conséquences, à savoir des plantes minuscules qui n'auront pas pu se développer correctement.

Votre autofloraison peut avoir une carence ou un excès en nutriments

L'objectif est de maintenir votre plante à autofloraison dans un niveau de nutrition idéal, de la germination à la récolte. En effet, si votre plante ne reçoit pas suffisamment de nutriments, elle sera moins grande. Avec une taille de plante à autofloraison réduite, vous pouvez également vous attendre à de plus petits rendements.

La surnutrition et l'arrosage excessif des plantes de cannabis sont probablement les erreurs les plus courantes commises par les cultivateurs débutants. Les racines du cannabis sont facilement brûlées par un excès nutritionnel. Si votre autofloraison reçoit des nutriments trop puissants, cela retardera son développement de manière irréversible. Il en résultera une réduction de sa taille.

Une bonne gestion nutritionnelle, c'est à dire éviter un excès ou une carence en nutriments, est souvent le fruit d’une grande expérience en la matière. En cas de doute, n’hésitez pas à cultiver de manière organique à l’aide d’un bon terreau light mix complété par des nutriments organiques à libération lente provenant d'entreprises telles que BioTabs. Ces derniers vous faciliteront la vie. Lorsque vous utilisez des nutriments à libération lente, vous n’aurez pas à fournir d’engrais supplémentaire avant les dernières semaines de floraison.

À ce sujet :
Un guide visuel des carences nutritionnelles de votre plante de cannabis

Quel type de terreau est le plus adapté pour les graines à autofloraison ?

Auto Glueberry O.G. in soil

Il est recommandé d'utiliser un terreau light mix. En effet les semis et particulièrement les autofloraisons, n'aiment pas les terreaux riches en nutriments, car ils peuvent facilement brûler les racines délicates de votre plante de cannabis. Certains cultivateurs ajoutent de la fibre de coco à leur terreau pour augmenter l'oxygénation des racines. D'autres se contentent d'un terreau light mix de bonne qualité acheté dans leur magasin de culture local. N'oubliez pas que si vous endommagez ou stressez vos plantes à autofloraison, cela pourrait avoir des effets irréversibles sur sa taille et son rendement final.

Votre autofloraison n’a pas assez de lumière

En intérieur, ou en extérieur, les plantes de cannabis auront du mal à atteindre leur plein potentiel si elles n'ont pas accès à un bon spectre lumineux suffisamment puissant. Si vous n'avez pas assez de lumière, cela pourrait compromettre la taille finale de la plante.

De nombreux cultivateurs en intérieur ont une chambre de culture d'environ 1,2m x 1,2m (4 pieds x 4 pieds). Ils devraient alors envisager une puissance de lampe HPS de 600 W environ pour une chambre de culture de cette dimension. Les cultivateurs utilisant des lampes LED devraient quant à eux utiliser des lampes ayant une puissance d’absorption de 400 à 600W. En effet, si une lampe HPS de 250W (ou une LED de 200W) était utilisée, la taille de l’autofloraison serait réduite et les rendements seraient considérablement plus faibles.

À ce sujet :
Cultiver du cannabis avec des lampes de culture LED (en anglais)

Votre autofloraison a trop de lumière

Cela peut ne pas sembler logique, mais une petite autofloraison peut aussi être le résultat d'un excès de lumière. La même lampe utilisée pour vos graines de cannabis féminisées à photopériode (sous 12 heures de lumière quotidienne puis 12 heures d’obscurité) peut être tout simplement trop puissante pour vos autofloraisons nécessitant 20 heures de lumière quotidienne. Dans ce cas, la plante reçoit plus d'énergie lumineuse qu'elle ne peut en utiliser et vous obtiendrez une petite plante présentant un retard de croissance dû à ces mauvaises conditions.

Cela peut être assez déconcertant pour le cultivateur ayant énormément investit dans un éclairage de chambre de culture le plus puissant possible. Une lampe de culture moderne et puissante peut être un bon investissement pour le cultivateur en intérieur (en particulier une lampe LED). Cependant, elle peut nécessiter un temps d’apprentissage d’utilisation s’étalant sur un ou deux cycles de culture. Les meilleurs fabricants de lampes de culture pourront recommander les niveaux de puissance et intensités adaptés aux différents types de cannabis (autofloraison vs fem à photopériode) selon les stades de développement de la plante.

Comme de nombreuses autofloraisons sont cultivées en intérieur sous 20 heures de lumière quotidienne, elles préfèreront une puissance lumineuse légèrement inférieure à celle d'une variété à photopériode. La logique est simple à comprendre. En effet, n’importe quelle lampe produira une quantité de lumière déterminée, mesurée en micro-moles (μmol) par mètre carré par seconde. Lorsque cette lumière est allumée pendant 20 heures par jour (pour les graines à autofloraison), elle produit un plus grand nombre de micro-moles que lorsqu'elle est allumée pendant seulement 12 heures (pour les graines de cannabis féminisées à photopériode). Par conséquent, afin de conserver la même quantité de lumière quotidienne (DLI, ou Daily Light Integral (en anglais)), les autofloraisons peuvent nécessiter une lampe un peu moins puissante que pour une variété à photopériode.

Trop de lumière pour une variété à autofloraison : exemple pratique

Prenons l’exemple des très bonnes lampes de culture Fluence LED. Prenez par exemple la Fluence SPYDR 2x (330w) et la Fluence SPYDR 2p (645w) (notez qu'il existe également une Fluence SPYDR 2i à 630w). Toutes les lampes sont conçues pour une chambre de culture de 1,2m x 1,2m. La Fluence SPYDR 2x (330W) est parfaite pour la culture des autofloraisons sous 20 heures de lumière quotidienne. Cependant, dans la même chambre de culture, les SPYDR 2p (645W) et SPYDR 2i (630W) sont tout simplement trop puissantes pour être utilisées pourla culture des autofloraisons nécessitant 20 heures de lumière quotidienne, et vous risquez de brûler les feuilles et les fleurs.

En revanche, la SPYDR 2p (645W) et la 2i (630W) donneront de superbes résultats lors de la période de floraison des plantes féminisées à photopériode sous 12 heures de lumière quotidienne. En utilisant le même principe, vous pouvez également constater que la SPYDR 2p (645W) et la SPYDR 2i (630W) seraient également trop puissantes pour les jeunes semis sous 18 heures de lumière quotidienne.

Comment assurer une bonne exposition lumineuse pour votre autofloraison ?

L'un des aspects les plus importants de toute chambre de culture en intérieur est la puissance et la qualité des lampes culture. Différents types de lampes sont possibles, notamment les fluorescentes, les CMH (Ceramic metal halide), les plasmas, les HPS et les LED.

Au début de la croissance végétative, les lumières riches en longueurs d'ondes bleues sont particulièrement efficaces. Pendant la floraison, les lumières riches en longueurs d'ondes rouges aident les têtes à se développer. Si vous avez une lampe trop faible pour la zone qu'elle doit éclairer, attendez-vous à obtenir des rendements moins bons et moins puissants ainsi que des plantes de plus petite taille.

La plupart des fabricants de lampes de culture les plus sérieux savent avec précision la taille de la zone que leur lampe peut éclairer. Ils pourront également recommander les hauteurs d’accrochage de leurs LED selon les différentes étapes de la culture. Ces distances varient en fonction de la puissance de la lampe LED ainsi que de sa forme. Notez que les lampes de culture LED avec plusieurs barres lumineuses parallèles peuvent être placées au plus près de la canopée de la plante par rapport aux autres types de lampes LED dont la lumière provient d'une seule source. Une fois que vous aurez acheté une lampe LED de bonne qualité et que vous aurez réglé sa position par rapport à vos plantes à autofloraisons, attendez-vous à d’excellentes récoltes.

Le cultivateur professionnel peut également investir dans un appareil de mesure de la lumière pour mesurer la puissance et le spectre des lampes LED au niveau de la canopée.

De nombreux cultivateurs essaient de maximiser l'efficacité de la puissance des lampes en maintenant une canopée uniforme afin que toutes les fleurs soient à distance égale de la lumière et puissent bénéficier des mêmes niveaux de PPFD (intensité lumineuse). Avec une canopée de fleurs uniforme, les parties ombragées seront réduites au minimum et toutes les fleurs pourront recevoir leur part de lumière. La culture avec la méthode SOG (Sea Of Green) ou SCROG (Screen Of Green), populaire auprès de nombreux cultivateurs, est un bon moyen de maximiser les rendements. Les tutoriels suivants, étape par étape, peuvent vous être utiles.

À ce sujet :
Culture du cannabis avec la méthode SCROG (Screen of green) (en anglais)
Culture du cannabis avec la méthode SOG (Sea of green) (en anglais)

Autres facteurs importants à prendre en compte pour la culture des autofloraisons

Les graines à autofloraison sont considérées par beaucoup comme le moyen le plus rapide et le plus facile de cultiver du cannabis. La plupart des cultivateurs obtiennent d'excellents résultats avec ces variétés. Cependant, vous pourriez souhaiter prendre en compte les variables telles que le pH ainsi que la période de plantation idéale des autofloraisons en extérieur.

Culture des graines à autofloraison et contrôle du pH

Lorsqu'on cultive des graines à autofloraison dans des systèmes hydroponiques ou de la fibre de coco, il est vital de veiller à avoir un bon pH (généralement autour de 5,8). Si vous vous éloignez trop de ce pH, les racines de cannabis peuvent avoir du mal à absorber les nutriments importants pour son développement... même s'ils sont présents. Il en résulte des carences nutritionnelles et des problèmes de croissance des plantes. Dans les pires cas, les dommages causés par un mauvais pH peuvent être irréversibles. Cela réduirait la hauteur et l’envergure de la plante.

Lorsque la culture se fait dans une bonne quantité de terreau, les difficultés relatives au contrôle du pH sont moins importantes car le terreau a une capacité naturelle à s’autoréguler.

Culture des graines à autofloraison en extérieur

Autoflowers grown outdoors

Lorsque vous cultivez des graines à autofloraison en extérieur, il est important de choisir une période de culture de 3 mois chaude et ensoleillée pour obtenir la plus grande plante à autofloraison possible. Si vous mettez vos graines/plantes à l'extérieur trop tôt, les plantes auront du mal à se développer à cause des températures froides, surtout la nuit. Cela peut entraîner un retard de croissance irréversible, réduisant la hauteur et l’envergure de la plante.

Plantez toujours vos semis à l'extérieur après la dernière gelée. Sachez que les meilleurs cultivateurs de variétés à autofloraison en extérieur font souvent germer leurs graines en intérieur et les font pousser sous des lumières artificielles pendant quelques semaines jusqu'à ce que la plante soit assez forte pour affronter les conditions extérieures.

Quelle taille de pot faut-il choisir pour une autofloraison en extérieur ? Vous pouvez la planter directement dans la terre et lui offrir ainsi un espace racinaire illimité. Vous pouvez aussi utiliser un pot de 20 à 30 litres qui devrait laisser suffisamment d'espace racinaire afin d’obtenir une grande plante.

À ce sujet :
Comment cultiver du cannabis en extérieur

Quelles sont les graines à autofloraison ayant les meilleurs rendements ?

Auto Daiquiri Lime

Non seulement les meilleures graines à autofloraison sont capables de produire du cannabis très puissant (au même titre que les meilleures génétiques photopériodiques), mais elles peuvent aussi donner des rendements très élevés.

À ce sujet:
Le top 5 des graines à autofloraison avec les meilleurs rendements

En utilisant les meilleures graines à autofloraison, les cultivateurs les plus expérimentés qui cultivent dans un système de culture hydroponique peuvent facilement obtenir des récoltes de 200g ou plus par plante avec des techniques telles que la ”DWC” (Culture en eau profonde). Les cultivateurs spécialisés en fibre de coco, disposant de lampes LED de bonne qualité et d'une bonne expérience en matière de gestion des nutriments, peuvent s'attendre à obtenir des récoltes de 100 g ou plus à partir de graines à autofloraison à haut rendement. Les cultivateurs utilisant du terreau peuvent s'attendre à des rendements de 75 à 100 g, voire plus, dans des conditions totalement optimisées avec des graines à autofloraison à haut rendement.

La qualité et la quantité de la récolte dépendent de plusieurs facteurs. Vos graines à autofloraison ont besoin du meilleur démarrage possible, ce qui signifie une bonne germination et de bons soins au cours des premières semaines. Évitez à tout prix de trop arroser et de trop nourrir vos jeunes plantes délicates, car cela pourrait restreindre leur potentiel de manière irréversible. Le fait de cultiver les plantes de cannabis dans un terreau gorgé d'eau est l'une des principales raisons pour lesquelles les cultivateurs se retrouvent avec des petites plantes à autofloraison.

Comment obtenir les meilleurs résultats avec vos graines à autofloraison

Auto Orange Bud

Préoccupez-vous d’avoir des conditions de culture optimisées. Les graines à autofloraison les plus productives se développent sous des lampes de culture LED de qualité. Si vous maintenez votre plante dans de bonnes conditions de culture, avec une bonne nutrition et un éclairage de qualité, vous pouvez alors vous attendre à des récoltes très abondantes.

Certains cultivateurs adorent avoir une chambre de culture remplie de plantes à haut rendement. D'autres préfèrent cultiver les plus fortes génétiques possibles, même si cela implique de sacrifier un peu le rendement. Si vous vous concentrez uniquement sur la puissance de votre récolte, l'article suivant peut vous intéresser. Et maintenant, profitez de votre culture de graines à autofloraison !

À ce sujet :
Auto Cinderella Jack, l'autofloraison la plus forte au monde: plus de 25% de THC
Qu'est-ce qu'un taux élevé de THC dans le cannabis ?
Pourquoi mon autofloraison est-elle si petite ?
Novembre 13th 2020
Catégories : Plante de Cannabis

laisser un commentaire

comments

richie

31/07/2021 06:13:26

Great stuff in here. Been looking for a good article on why my real healthy auto is so small, your like hello you can grow another foot please.

Jay - Dutch Passion

11/05/2021 12:16:24

Hello @ MICKEY 2021-05-10 23:02:27, You should definitely flush your autoflowers in the last stage of the growth. It is a bit contradictory but just giving them water to flush is better than with additional nutrients. Greetings, Jay Dutch Passion

MICKEY

10/05/2021 23:02:27

Can I flush autoflowers if I am using pre fertilized potting soil that says it feeds for three months even though I will be harvesting in two months?