Militants en faveur du cannabis

Militants en faveur du cannabis

Les militants en faveur du cannabis sont des personnes du monde entier qui se sont battues pour l'amélioration des droits des consommateurs de cannabis. Ils sont guidés par leur conscience et s’exposent souvent à un risque juridique sur un plan personnel lorsqu’ils deviennent des personnages publiquement connus. Les militants en faveur du cannabis ont régulièrement été harcelés par la police ainsi que par les politiciens. Certains ont payé de leur personne pour leur engagement en faveur du cannabis. Mais les temps changent lentement à mesure que l'usage du cannabis à des fins médicales est de plus en plus accepté. Le cannabis récréatif est également légal dans plusieurs États américains, ainsi qu'au Canada, en Afrique du Sud et en Uruguay. Une grande partie de ces progrès récents est due aux militants en faveur du cannabis qui ont persisté à exposer les nombreuses utilisations médicales possibles du cannabis ainsi que la non-nocivité d’un usage récréatif pour de nombreuses personnes.

 

L'histoire de la lutte pour le cannabis

 

La lutte pour l’acceptation du cannabis s’est faite sous différentes formes dès que l’homme a essayé pour la première fois d’en réglementer et de limiter son utilisation. Les travailleurs et les esclaves du sous-continent indien qui ont emporté du cannabis et des graines de cannabis dans le monde entier peuvent être considérés comme les premiers militants. Cela a permis au cannabis de se répandre dans de nouveaux pays. La prohibition du cannabis s’étant véritablement imposée à partir du milieu du XXe siècle, des restrictions légales ont été imposées à la consommation de cannabis. Peu de temps après, le mouvement hippie a vu le jour dans les années 1960 et a été l’époque des premiers activistes des temps modernes en faveur du cannabis.

 

 

Militantisme en faveur du cannabis dans différents pays.

 

Les États-Unis ont probablement le plus grand réseau de militants avec des organisations telles que Norml et la Drug Policy Alliance, et de nombreux activistes de renommée internationale. Nous en mentionnerons certains dans cet article.

 

Les Pays-Bas ont été une source d’inspiration pour de nombreux militants en faveur du cannabis dans le monde. Aux Pays-Bas, les militants veulent que les lois soient encore améliorées pour permettre à la production commerciale de cannabis légale de fournir du cannabis légal aux coffee shops.

 

L'Espagne jouit de lois favorables au cannabis, mais celles-ci ont été gagnées grâce à des années de lutte pour le cannabis. Le système espagnol de clubs sociaux de cannabis est très populaire mais a également fait l’objet de controverses, comprenant plusieurs batailles juridiques.

 

Le Canada a légalisé l'usage récréatif et médical du cannabis. Marc Emery est l’un des militants les plus connus au Canada, pays où il a fondé le « Parti de la Marijuana ».

 

La Jamaïque a des racines profondes dans la culture du cannabis, qui est arrivé en Jamaïque grâce aux travailleurs indiens pendant la domination britannique. Depuis, la culture rastafarienne et la scène musicale reggae ont toutes deux popularisé la culture du cannabis. Les rastafariens sont des militants particulièrement actifs pour le droit de consommer du cannabis.

Cannabis activism

 

Organismes de défense des droits du cannabis.

 

NORML signifie «Organisation nationale pour la réforme des lois sur la marijuana» (en anglais « National Organization for the Reform of Marijuana Laws »). NORML existe depuis 1970 et milite pour un assouplissement des lois sur les drogues et un meilleur traitement des consommateurs. À l'origine, NORML était un groupe américain, mais ils ont maintenant des succursales dans plusieurs pays. NORML est l’un des organismes militants pour le cannabis parmi les plus connus et jouit d’une grande notoriété auprès des principaux médias.

 

ENCOD signifie «Coalition européenne pour des politiques antidrogues justes et efficaces» (en anglais ‘European Coalition for Just and Effective Drug Policies’). Encod a été créée en 1993. C’est un groupe qui réunit des citoyens européens qui estiment que la prohibition actuelle des drogues est un échec. ENCOD est basé dans toute l’Europe, avec des ONG et des personnes impliquées dans la politique et la recherche sur les drogues.

 

Le MPP (ou Marijuana Policy Project) des États-Unis lutte contre la prohibition de la marijuana. Ils font pression pour la législation de la marijuana et pour une approche différente de la prohibition. Ils militent pour faire valoir les dommages causés par les politiques actuelles en matière de prohibition des drogues.

 

LEAP signifiait à l’origine «Law Enforcement Against Prohibition». De nos jours, l’organisation est connue sous le nom de « Law Enforcement Action Partnership ». Ses membres font souvent partie de la police, la justice, etc. et font campagne contre l'échec des politiques modernes en matière de drogue et contre les dommages qu'elles créent.

 

La Drug Policy Alliance (DPA) est également mentionnée dans cet article. Financés en partie par George Soros, ils exercent une influence depuis de nombreuses années dans les domaines de l’éducation, des campagnes et du lobbying.

 

« Students for Sensible Drug Policy » (SSDP) a été fondé en 1998 et est basé à Washington DC. C’est une organisation internationale à but non lucratif, composée principalement de jeunes qui ont pour but de réformer les lois au sujet des drogues. Ils représentent des milliers d'étudiants du monde entier qui souhaitent une discussion sur une consommation de drogues sûre et responsable.

Cannabis activism

 

Chaque pays a sa propre liste d'activistes et de héros du cannabis. Il est impossible de tous les mentionner. Certains, comme Jack Herer, ont acquis une renommée internationale pour leurs efforts visant à légaliser le cannabis et à réintroduire le chanvre en tant que culture, carburant, fibre, pâte à papier, médicaments, etc. Son livre, The Emperor Wears No Clothes, est imprimé en continu depuis plus de 30 ans. Willie Nelson reste un fan populaire du cannabis et utilise sa notoriété pour lutter pour une utilisation responsable du cannabis.

 

Comment devenir un militant en faveur du cannabis.

 

Vous pouvez rejoindre, et peut-être aider d’une manière ou d’une autre l'une des organisations de défense des droits du cannabis citées ci-dessus et en savoir plus sur les lois en vigueur dans votre pays. Il y a généralement des groupes et des organisations dans chaque pays qui se sont engagés à faire campagne, à manifester (marches, manifestations, etc.), à faire pression et à travailler avec les médias. Une première étape pourrait consister à rechercher les organisations existantes au niveau local et à déterminer si vous pouvez les aider.

 

 

Comédiens et cannabis

 

Tommy Chong est l’un des acteurs célèbres favorables au cannabis. Il a beaucoup œuvré pour aider le monde du cannabis. Il a siégé au conseil d'administration de l’association Norml et écrit pour le magazine Cannabis Culture. Tommy a passé plusieurs mois en prison après que la police eut effectué une descente dans son entreprise de création de bangs faits main. Beaucoup ont estimé qu'il avait été traité de manière injuste par le système pénale américain. L'un des grands avantages des comédiens activistes est leur capacité à faire rire les gens de la prohibition. Cela permet de normaliser davantage l'utilisation du cannabis dans la société. La vidéo ci-dessous du duo de comédies Penn & Teller est une satire divertissante à propos de la folie de la prohibition du cannabis.

 

 

Musiciens et cannabis

 

Tout comme Willie Nelson, de nombreux musiciens utilisent leur renommée pour diffuser un message positif sur le cannabis. Bob Marley est l'un des nombreux musiciens célèbres également activiste en faveur du cannabis, en partie grâce à sa musique. Il a largement aidé à diffuser un message positif sur le cannabis auprès du grand public par le biais de sa musique et de son style de vie. Snoop Dog est un autre musicien célèbre qui prône son amour du cannabis, une chose qu’il n'hésite pas à mentionner dans sa musique et ses interviews.

 

 

Militantisme et entrepreneurs en faveur du cannabis.

 

Steve DeAngelo est un militant américain en faveur des droits du cannabis. En 1998, il proposa l’Initiative 59i visant à légaliser le cannabis médical dans sa ville natale de Washington, D.C. Steve est également le directeur général de Harborside Dispensary, l’un des dispensaires les plus importants aux États-Unis, avec plus de 300 000 patients. Steve est l'un des auteurs, entrepreneurs et orateurs qui ont réussi à combiner leur activisme en faveur du cannabis avec leur carrière remarquable dans le monde du cannabis.

 

 

Activistes et lobbyistes du cannabis.

 

Ethan Nadelmann est le fondateur de la Drug Policy Alliance qui a travaillé sans relâche pour mettre fin à la guerre contre la drogue. Il a beaucoup œuvré en faveur de la légalisation du cannabis et de l'acceptation du cannabis à des fins médicales. Nadelmann est un ami du milliardaire George Soros, qui contribue au financement de la Drug Policy Alliance. Le magazine Rolling Stone a décrit Nadelmann comme «le moteur de la légalisation de la marijuana en Amérique».

 

 

Qui sont les meilleurs militants au monde en faveur du cannabis ?

 

Cela dépend beaucoup de votre point de vue personnel et de votre pays d’origine. Chaque pays compte de nombreux militants en faveur du cannabis et de nombreuses célébrités connues dans le monde du cannabis utilisent leur renommée pour populariser et normaliser l'utilisation du cannabis. Certaines personnes pensent que les meilleurs militants sont ceux qui ont le plus sacrifié leur vie pour mettre en lumière les injustices subies par les consommateurs de cannabis. Dans à peu près tous les pays, de nombreuses personnes ont été emprisonnées pour usage de cannabis et activités liées au cannabis. Pour certains, ces personnes représentent les véritables héros du cannabis qui ont consenti au sacrifice ultime. Pour d'autres, les militants les plus efficaces en faveur du cannabis sont ceux qui peuvent manipuler le système politique pour obtenir un soutien en faveur d'une modification de la loi. Ce travail est souvent lent et coûteux, impliquant le lobbying de responsables gouvernementaux et d’influenceurs de renommée. Les militants en faveur du cannabis peuvent opérer sous différentes apparences et selon différentes approches. Ce qui les rend si populaires auprès des consommateurs de cannabis, c’est qu’ils défendent le droit d’utiliser et de consommer du cannabis, qu’il s’agisse d’un usage médical ou tout simplement pour leur plus grand plaisir.

 

Il convient d’ajouter que tous les militants en faveur du cannabis ne sont pas universellement populaires. La communauté du cannabis peut être en désaccord sur les moyens les plus efficaces de faire campagne. Certaines personnes n’apprécient guère l'approche hippie de certains consommateurs de cannabis et estiment que le lobbying politique ciblé est beaucoup plus efficace que les campagnes traditionnelles. Les militants en faveur du cannabis se présentent sous différentes formes et plaisent à différentes personnes. Une chose est sûre, le cannabis n’a jamais eu une image aussi positive qu’aujourd’hui. Et nous pouvons en grande partie remercier les militants en faveur du cannabis pour cela.

 

Militants en faveur du cannabis et produits de consommation à base de cannabis. Brownie Mary.

 

Mary Jane Rathbun, ou Brownie Mary, était une bénévole de l'hôpital de San Francisco et une militante en faveur du cannabis. Elle a préparé des brownies et des gâteaux riches en THC et les a distribués aux patients atteints du sida. Elle a également contribué à l’adoption de la Proposition 215 en Californie, une loi autorisant l’usage de cannabis à des fins médicales. Il est rare de voir un militant en faveur du cannabis aussi spécialisé dans les produits comestibles à base de cannabis, mais le militantisme en faveur du cannabis se présente sous de nombreuses formes qui ont toutes un rôle important. Des brownies chocolat au cannabis? Avec plaisir !

 

 

Militants en faveur du cannabis médical. La clé de la légalisation du cannabis?

 

De nombreux consommateurs de cannabis estiment que les militants les plus efficaces sont ceux qui ont aidé à modifier les lois concernant l’utilisation du cannabis à des fins médicales. Les politiciens ont en général peu de sympathie pour ceux qui veulent voir le cannabis récréatif légalisé. Mais s’opposer au cannabis médical devient un pari politique beaucoup plus dangereux. Surtout quand la preuve de l’efficacité de l’utilisation médicale du cannabis continue d’être démontrée. Pour de nombreux militants en faveur du cannabis, la légalisation pour un usage médical doit toujours précéder la légalisation pour un usage récréatif. Parfois, les reportages sur les mères d’enfants malades, traités à l’aide de cannabis médical, peuvent être aussi efficaces que plusieurs années de campagne traditionnelle. Une fois que les prohibitionnistes comprennent que le cannabis médical peut être introduit en toute sécurité sans les dangers redoutés, l’usage de cannabis récréatif peut être discuté avec moins d'hystérie. Et c'est exactement ce qui s'est passé dans le monde entier, particulièrement au cours de la dernière décennie.

 

 

Cannabis légal pour la prochaine génération.

 

Compte tenu du rythme actuel des progrès, il est probable que de nombreux autres gouvernements envisagent de légaliser l’utilisation du cannabis à des fins médicales et à des fins récréatives pour les adultes dans les années à venir. Ceci s’accompagne d’un argument financier de grande importance car les gouvernements pourraient générer des taxes avec de l'argent qui passe actuellement hors taxes sur le marché noir. Cela créerait beaucoup de nouveaux emplois et stimulerait de nouvelles opportunités économiques. Cela permettrait d'économiser des milliards d'euros en coûts de maintien de l'ordre, de prison et de justice. Même les Nations Unies cherchent à changer leur vision archaïque du cannabis. L’élan qu’a suscité le cannabis à des fins médicales est maintenant si intense qu'il est devenu très difficile pour les politiciens de s'y opposer. Dans les années à venir, l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Asie, l’Afrique, l’Australasie et d’autres régions du monde devraient pouvoir envisager de plus en plus une légalisation du cannabis.

Militants en faveur du cannabis
Avril 30th 2019

laisser un commentaire

comments

Percy Grower

08/05/2019 21:31:31

Awesome write up full of great info! Enjoyed reading this to a fat one of auto colorado cookies mmmmmmm, you guys are awesome!