Comment identifier et traiter le stress thermique du cannabis

Comment identifier et traiter le stress thermique du cannabis

Le stress thermique du cannabis désigne les problèmes compliqués pouvant survenir lorsque le cannabis est cultivé dans des conditions de températures trop élevées pour que la biochimie de la plante puisse y faire face.

Les fonctions cellulaires fondamentales se réalisent alors de moins en moins bien à mesure que la température augmente. Il en résulte une détérioration de la santé de la plante jusqu'à ce que le stress thermique prenne fin.

Si le stress thermique du cannabis ne peut pas être traité rapidement, le rendement et la qualité de votre récolte seront compromis. Dans le pire des cas, votre plante risque tout simplement de ne pas survivre.

Sommaire:
Comprendre le stress thermique du cannabis pour mieux le prévenir
Symptômes du stress thermique du cannabis
Identifier et traiter les problèmes de stress thermique lors de la culture du cannabis en intérieur
Identifier et traiter les problèmes de stress thermique lors de la culture du cannabis en extérieur
Questions fréquemment posées à propos du stress thermique du cannabis
Conseils et astuces pour faire face au stress thermique du cannabis
Lutter contre le stress thermique du cannabis

Comprendre le stress thermique du cannabis pour mieux le prévenir

Plusieurs facteurs peuvent contribuer au stress thermique du cannabis. Parfois, le stress thermique et les mauvaises conditions environnementales peuvent causer d'autres problèmes, par exemple au niveau nutritionnel. Cela peut être une situation compliquée à résoudre et difficile à traiter.

Faible taux d'humidité 
Lorsque les températures sont élevées, le cannabis va naturellement transpirer davantage pour combattre le stress thermique. L'eau doit alors être présente dans l'environnement de la plante et dans la zone racinaire afin de permettre cette transpiration.

Mais dans les environnements ayant un faible taux d'humidité, la transpiration devient beaucoup plus difficile.

Low humidity

Nutrient Burn (excès de nutriments)
Si un plant de cannabis subit un stress thermique, il faut que le plant soit en bonne santé pour faire face à ce stress. Cependant, si votre plante souffre déjà de problèmes de nutritions (comme par exemple un excès de nutriments), cela compromettra sa capacité à gérer les difficultés supplémentaires liées au stress thermique.

Nutrient burn in cannabis

De même, si votre plante souffre d'une privation de nutriments et doit ensuite faire face à un stress thermique, attendez-vous à ce que cela multiplie vos problèmes de manière significative. L'objectif principal de tout cultivateur est de maintenir une nutrition idéale pour la plante de cannabis (sans surnutrition ni sous-nutrition), de la graine à la récolte.

Excès de lumière
Tout cultivateur ayant placé son plant de cannabis trop près d’une lampe de culture a pu constater un arrêt de sa croissance et un éventuel blanchiment de l’extrémité du plant. Le cannabis ne tolère que certains niveaux d'intensité lumineuse pour ne pas saturer la plante.

Kerosene Krash with lightburn

Si la lumière est trop intense, avec des niveaux de PPFD dépassant 1300-1500, attendez-vous à rencontrer des problèmes à moins d’apporter un supplément de CO2 à votre plante.

Vérifiez auprès du fabricant de vos lampes les hauteurs de suspension recommandées et assurez-vous que vos plantes ne soient pas exposées à un éclairage un peu trop puissant.

Un PPFD (intensité lumineuse) excessif combiné à un stress thermique mettra fin à la croissance des plantes de toute votre chambre de culture et compromettra gravement la quantité et la qualité de votre récolte.

Mauvaise ventilation
L'une des causes les plus courantes du stress thermique du cannabis provient d’un mauvais niveau d'aération de la chambre de culture.

Les deux principales raisons d'avoir une bonne ventilation sont d'évacuer la chaleur et d'assurer un apport d'air frais constant pour la photosynthèse et la respiration des plantes. Vérifiez que votre ventilateur d'extraction est adapté à votre tente de culture et améliorez-le si nécessaire.

Auto Lemon Kix with ventilation

Les cultivateurs situés dans des pays chauds doivent être attentifs aux températures extérieures ambiantes. Si la température de l'air extérieur est par exemple de 35ºC, quelle que soit la puissance de votre ventilateur d'extraction, vous n'arriverez jamais à faire baisser la température. Dans ces conditions, la meilleure option sera la climatisation.

Défaillance de l'équipement
La défaillance d'un capteur de température qui commande le ventilateur dans la chambre de culture peut entraîner de graves problèmes. Il en va de même pour le ventilateur d'extraction lui-même, ou pour tout autre équipement clé.

Dans une petite chambre de culture, il devrait être facile de vérifier que tout votre équipement est en état de marche. Certains cultivateurs très sérieux conservent même des pièces de rechange des éléments tels que les filtres à charbon, les pH-mètres, etc. pour les avoir disponibles lorsqu’ils devront inévitablement les changer.

Symptômes du stress thermique du cannabis

Les conditions entrainant un stress thermique du cannabis peuvent varier d'une variété à l'autre. Certaines variétés de cannabis pures sativa, par exemple, peuvent avoir une plus grande résistance à la chaleur dans un environnement humide que d’autres variétés indica.

Notez que certains problèmes de nutrition ou d'autres problèmes environnementaux peuvent provoquer des symptômes similaires au stress thermique. Veillez à ne pas faire une erreur de diagnostic et à ne pas traiter les problèmes de la mauvaise manière, sinon vous risqueriez d'aggraver la situation!

Étape Symptômes
Stress thermique des semis du cannabis

● Croissance lente des semis

● Les feuilles les plus récentes ont tendance à être pâles et flétries

● Retard de croissance des semis. Dans les cas graves, le semis meurt

● Les semis sont extrêmement vulnérables et n'ont pas la force des plantes plus matures pour lutter contre le stress thermique

Stress thermique lors de la croissance végétative du cannabis

● Feuilles recourbées qui peuvent sembler sèches avec les bords flétris

● Tâches sur les feuilles qui peuvent être brunes et sèches

● Extrémités des feuilles qui peuvent être brûlées et recourbées. Le brunissement finit par se propager vers le bas de la plante

Stress thermique lors de la floraison du cannabis

● Les feuilles de la canopée peuvent blanchir et jaunir

● Les feuilles peuvent être recourbées plutôt que d'être plates

● Des têtes en forme de foxtails, des grandes têtes aérées qui émergent au-dessus des autres têtes

● Une quantité inhabituelle de pistils blancs avant la récolte (alors que l'on pourrait s'attendre à davantage de pistils orange) est un signe du stress thermique lors de la période de floraison

● Un stress thermique sévère lors de la floraison peut avoir des effets irréversibles

Identifier et traiter les problèmes de stress thermique lors de la culture du cannabis en intérieur

Les cultivateurs en intérieur doivent relever le défi de fournir des conditions de culture optimales à leurs plantes de cannabis. Ils doivent remplir leur chambre de culture avec l'équipement et les lampes nécessaires, mais aussi s'assurer que de l'air frais circule pour éliminer la chaleur et l'air stagnant. Si vous faites des erreurs, les problèmes seront inévitables.

De nombreux cultivateurs visent un renouvellement complet de l'air de leur tente de culture toutes les 4-5 minutes. Mais si vous vivez dans un pays chaud, ou si vous subissez une vague de chaleur, l'air extérieur peut également être chaud.

Si c'est le cas, la seule option réalisable sera d'utiliser de l’air conditionné pour réduire la température et vous rapprocher de votre objectif d'environ 22ºC-24ºC (environ 70-75ºF).

Si les températures ambiantes sont basses, vous n'aurez peut-être pas besoin de climatisation et vous pourrez peut-être réduire la température au niveau de la canopée en augmentant simplement la hauteur de votre lampe et grâce à l'extraction/la ventilation.

LED light burn

Conseils et recommandations pour résoudre les problèmes de stress thermique lors de la culture du cannabis en intérieur :

  • Envisagez d'augmenter la distance entre la canopée et les lampes de culture

  • Utilisez des ventilateurs oscillants pour faire circuler l'air dans la chambre de culture - évitez les sources d'air statique/stagnant

  • Envisagez de passer à des lampes LED qui produisent comparativement moins de chaleur que les lampes HPS

  • Envisagez l'utilisation d’une climatisation si les températures atteignent des niveaux excessifs

  • Améliorez vos ventilateurs d'extraction afin que de l'air frais remplisse votre pièce au moins toutes les 5 minutes

  • Maintenez la température de la chambre de culture en-dessous de 25°C. De nombreux cultivateurs exigeants surveillent constamment la température et l'humidité

  • Si nécessaire, évitez de cultiver pendant les mois d'été et cultivez plutôt en intérieur pendant les saisons les plus fraîches. Sans climatisation, la culture en intérieur pendant l’été est souvent tout simplement irréalisable

  • Pensez à allumer vos lampes de culture au coucher du soleil et à les éteindre au lever du soleil. Cela permet aux plantes d'éviter d'être éclairées pendant les heures les plus chaudes de la journée

Identifier et traiter les problèmes de stress thermique lors de la culture du cannabis en extérieur

La gestion d’une chaleur excessive lors d’une culture de cannabis en extérieur présente des défis supplémentaires. Dans le cas d'une culture en intérieur, si tout échoue, une climatisation puissante peut ramener vos températures à un niveau optimal. En plein air en revanche, vos choix sont plus limités, mais certaines options s’offrent toujours à vous.

Il est difficile de faire face à une vague de chaleur importante, parfois il s'agit de limiter les dégâts plutôt que de chercher une réelle solution. En planifiant votre culture à l'avance, vous pouvez choisir les variétés de cannabis les plus résistantes à la chaleur ou les endroits qui offrent un peu d'ombre à midi.

Cannabis showing heat stress symptoms

  • Si vous cultivez dans des pots, essayez de les garder au frais. Vous pourriez peut-être déplacer les pots dans un endroit plus frais, éventuellement à l'ombre. Gardez les pots au frais et évitez de les poser directement sur une surface carrelée chaude, par exemple. Évitez les pots noirs qui absorbent la chaleur et font brûler les racines, assurez-vous que la zone racinaire soit fraîche.

  • Les grands pots peuvent retenir plus d'humidité, ce qui est bénéfique pour les racines. Si vous avez des pots noirs, essayez de les recouvrir d'un film blanc pour réfléchir la lumière et maintenir des températures plus fraîches.

  • Arrosez vos plantes le matin. Évitez de faire attendre vos plantes toute une chaude journée avant de les arroser. Assurez-vous que leur journée démarre bien avec un bon arrosage. Si nécessaire, arrosez-les également en fin de journée.

  • Les algues et le varech. Ce sont des sources de nutriments naturellement riches en minéraux qui peuvent aider vos plantes à faire face au stress thermique.

  • Offrez à vos plantes une protection contre le soleil. Un simple auvent ou une couverture posée au-dessus de vos plantes pour créer de l'ombre aux heures les plus chaudes de la journée peut réduire le niveau de stress thermique.

  • Choisissez des variétés de cannabis d'extérieur résistantes à la chaleur et adaptées à la culture dans les climats chauds. Cela peut inclure certaines variétés de cannabis sativa pour les climats chauds avec des niveaux d'humidité élevés.

    Mais il est important d'ajouter que certaines variétés de cannabis indica résistantes (par exemple la Mazar, la Banana Blaze, la Master Kush, l’Auto Blackberry Kush...) seront également performantes dans les climats chauds ayant un faible taux d'humidité.

Questions fréquemment posées à propos du stress thermique du cannabis

Quelles sont les meilleures variétés de cannabis résistantes à la chaleur ?

Les variétés adaptées aux climats chauds avec une humidité élevée comprennent la Desfrán (et l’Auto Desfrán) / la Power Plant (et l’Auto Power Plant) / la Skywalker Haze (et l’Auto Skywalker Haze / l’Auto Daiquiri Lime / l’Auto Euforia.

Les variétés de cannabis adaptées aux climats chauds avec une faible humidité (et éventuellement des températures nocturnes froides) : la Mazar (et l’Auto Mazar) / la Banana Blaze (et l’Auto Banana Blaze) / la Master Kush / l’Auto Night Queen / l’Auto Blackberry Kush (éventuellement la Blueberry / et l’Auto Blueberry)

La transplantation de vos semis peut-elle aider à rattraper un problème de stress thermique ?

Déplacer un plant de cannabis dans un pot plus grand peut aussi présenter certains risques. Si votre plante de cannabis récupère d'un stress thermique, il peut être judicieux de lui laisser un peu de temps pour se remettre des principaux symptômes associés, comme des feuilles/branches tombantes, avant d'essayer de la transplanter.

Lors de la transplantation, faites très attention à ne pas endommager la motte de racines, cela ne fera qu'aggraver vos problèmes. Lorsque vous transplantez votre plant, le stress du processus peut être réduit si vous utilisez des mycorhizes bénéfiques pour vos plantes dans le nouveau terreau.

Cela aidera votre zone racinaire à conserver la meilleure santé possible. Veillez à ce que le nouveau terreau soit bien arrosé pour que la plante s'adapte rapidement à son nouvel environnement.

Le stress thermique peut-il faire produire des graines à une plante de cannabis?

Le stress thermique, et d’ailleurs toute forme de stress, peut faire devenir certaines plantes hermaphrodites ("hermies") et les faire produire des fleurs mâles. Les fleurs mâles libèrent du pollen, ce qui peut entraîner la production de graines.

À quel moment est-il trop tard pour faire revivre un plant de cannabis après un stress thermique?

Extreme heat stress

Cela dépend en grande partie de la gravité du stress thermique. Si votre plante était en période de croissance végétative et a eu le temps de se rétablir, vous pourrez peut-être obtenir une floraison relativement normale.

Si le stress thermique a été sévère et qu'il a fait chaud au milieu de la période de floraison, il se peut que vous ne puissiez pas faire grand-chose pour sauver votre plante.

Dans ce cas, considérez les têtes que vous avez pu récolter comme un bonus et efforcez-vous si possible d'éviter que cette situation ne se reproduise. Concernant les problèmes liés à la culture du cannabis, il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

Quand et comment arroser les plantes de cannabis souffrant de stress thermique?

Ne stressez pas davantage la plante en traumatisant ses racines avec de l'eau glacée ou en la plaçant directement sous la climatisation. Ajoutez lentement de l'eau à une température d'environ 20ºC une fois que votre plante se trouve dans un environnement plus frais, en veillant à ne pas trop arroser vos plantes.

Vous pouvez laisser votre plante se rétablir dans un endroit frais pendant un jour ou deux.

Conseils et astuces pour faire face au stress thermique du cannabis

De nombreux cultivateurs sont confrontés au stress thermique du cannabis et parviennent à résoudre les problèmes qui en découlent. Parfois, il s'agira d'une solution facile, comme d’augmenter la hauteur de votre lampe et d’augmenter l'extraction.

D'autres fois, les problèmes nécessitent des solutions à plus long terme, comme le fait d’éviter de cultiver à certaines périodes de l'année ou d’installer une climatisation.

Les conseils suivants basés sur des dizaines d’années d'expérience et sur les commentaires de nos clients pourront vous être utiles.

LED ou HPS. La plupart des cultivateurs exigeants prennent en considération le coût de l’amélioration des conditions de leur chambre de culture avec une lampe LED de qualité. En effet, c’est probablement l'amélioration la plus coûteuse que vous puissiez faire pour votre chambre de culture, mais c'est aussi l'une des meilleures.

Les niveaux de cannabinoïdes augmentent de manière significative, et le stress thermique et la chaleur IR inhérente diminuent de manière significative. Ainsi, la production de chaleur diminue et la consommation d'énergie est réduite.

Si vous pouvez vous le permettre, et si la chaleur est un problème dans votre chambre de culture, passez à une lampe LED de bonne qualité dès que vous le pouvez.

HPS refroidies par l’air vs HPS normales. Si vous n'avez pas les moyens d'acheter des LED, envisagez de remplacer votre lampe HPS par une HPS refroidie par l’air. Une lampe HPS refroidie par l’air enferme la lumière dans un flux d'air hermétique qui peut réduire de manière significative les températures de la chambre de culture.

Durée d'éclairage. Nous recommandons d’allumer les lampes de culture au coucher du soleil et de les éteindre au lever du soleil. Cela permet d'éviter que vos plantes aient à faire face aux effets cumulés provoqués par des lampes allumées pendant la partie la plus chaude de la journée.

À l'inverse, si vous souffrez de températures froides dans votre chambre de culture (par exemple, en hiver), vous pouvez envisager de cultiver des graines de cannabis à autofloraison avec un programme d'éclairage 24/0 pour maximiser les températures.

Extraction. De nombreux cultivateurs utilisent régulièrement des taux d'extraction qui ne sont pas optimums. Une bonne ventilation permet d'évacuer l'air chaud et de réduire la température de la chambre de culture.

Augmentez la hauteur de la lampe. Le simple fait d'élever la lampe de culture, surtout s'il s'agit d'une HPS, peut aider à réduire le stress thermique/les températures au niveau de la canopée de la plante.

Air conditionné et ventilateurs. Si tout le reste échoue, faites comme les professionnels et utilisez l’air conditionné!

Conseils pour les cultivateurs en extérieur:

Créez de l'ombre pour vos plantes. Lorsque vous cultivez en pleine terre dans un champ ouvert, essayez de construire un abri simple avec quelques poteaux et un filet. Généralement, un tissu/une toile blanche suffit pour protéger les plantes de la chaleur intense et des rayons du soleil pendant les jours d'été les plus chauds.

Purple #1 in a shaded garden

Déplacez les plantes dans un endroit plus frais de votre jardin. Si vous cultivez dans des pots, essayez de les déplacer dans un endroit où elles recevront un peu moins de lumière du soleil ou un endroit où elles seront protégées de la lumière directe du soleil du milieu de la journée (lorsque le soleil brille le plus).

Protégez votre zone racinaire. Vous pouvez le faire en ajoutant une couche de paillis ou de pierres blanches (réfléchissant la lumière) au niveau du pied de la plante. Cela contribuera à créer une zone tampon, de sorte que la partie supérieure de la terre s'assèche moins rapidement.

Pour la culture en pots, il est préférable d'utiliser des pots respirants comme les smartpots, les rootpouchs et les airpots. S'ils sont noirs, essayez de les envelopper (sans les serrer, ils ont quand même besoin d'espace pour respirer) avec du plastique blanc afin que la lumière intense soit réfléchie au lieu d’être absorbée.

Envisagez des solutions d'arrosage innovantes. Si vous cultivez sous une chaleur extrême, vous pouvez envisager des méthodes de culture plus sophistiquées/automatisées qu’une simple culture dans la terre. L'un des défis à relever sera alors de maintenir une température d’eau fraîche.

Une bonne solution pour la plupart des cultivateurs est l'utilisation d'un système comme l’autopot, un système semi-hydroponique qui peut être utilisé en combinaison avec des smartpots qui permettent aux plantes de boire entièrement tout ce dont elles ont besoin chaque jour par elles-mêmes (sans avoir besoin d'être connectées au courant).

En utilisant un grand réservoir, elles peuvent survivre pendant les jours d'été les plus difficiles et puiseront de l'eau/des nutriments lorsque cela sera nécessaire.

Frisian Dew outdoor grow

Lutter contre le stress thermique du cannabis

Le stress thermique ne peut pas toujours être combattu, parfois, une vague de chaleur extrême est tout simplement trop difficile à gérer. Mais en faisant preuve de créativité et en planifiant à l'avance votre culture, vous pourrez peut-être éviter le stress thermique du cannabis à l’avenir.

Des changements dans votre chambre de culture et le choix de la période de culture peuvent faire une grande différence. Il en va de même pour le type de graines de cannabis que vous utilisez. Choisissez les meilleures graines de cannabis pour votre culture et bonne chance à vous!

Comment identifier et traiter le stress thermique du cannabis
Juillet 2nd 2021
Catégories : Plante de Cannabis

laisser un commentaire